Aller à la barre d’outils

Bordeaux – Nantes : 0-0 : 1ère purge

Après 5 mois d’arrêt il nous incombait donc la lourde tâche d’ouvrir le bal de cette L1 version 2020/2021
Pas de recrues en vue, les seules dépenses auront été le licenciement de Sousa (entre 2 et 3 millions) et la création du nouveau logo (2 millions).

Alors au coup d’envoi il y a tout de même du neuf : pas d’ultras, 4.500 spectateurs, Baysse et Zerkane titulaire.

L’entame est faiblarde, nous essayons de poser le jeu mais restons inoffensif. Nantes se procure les premières situations dangereuses essentiellement par Simon.
Puis à la 20ème minute, démarre le show de Mr Bastien : Pallois tacle Zerkane, lui pique le ballon, Zerkane étant dans l’impossibilité de léviter, pose son pied sur la jambe de Pallois….VAR : Rouge

Les girondins seront plus dangereux que les 11 nantais avec en fin de 1ère période un tir de Basic qui est détourné par Laffont puis une belle tentative de lob d’Otavio depuis le rond central.

La deuxième mi-temps fût tout aussi insipide que la première, à 10 contre 11 nous faisons jeu égal. 1 point de pris, mais surtout 2 points de perdus !

L’homme du match pour moi restera Mr Bastien puisqu’il tue clairement le match en balançant un rouge TRÈS sévère, en sifflant à longueur de match, impossible donc de créer du jeu.
On retiendra également son carton fantaisiste pour Otavio, la non sanction du tacle par derrière sur Kalu…bref….un match raté de sa part.

FICHE TECHNIQUE BORDEAUX – NANTES (mi-tps: 0-0)
LIGUE 1 – 1ère journée Stade : Matmut Atlantique – Arbitre : Benoît Bastien
Avertissements : Otavio (87e) pour BORDEAUX – Traoré (45e), Chirivella (89e), Ndilu (90e+1) pour NANTES. Expulsions : Zerkane (20e) pour BORDEAUX.
Bordeaux : Costil – Sabaly, Koscileny (c), Baysse, Poundjé (Kwateng, 75e) – Zerkane, Otavio, Basic – Hwang (Kalu, 75e), Maja (Oudin, 46e), De Préville (Briand, 64e).
Nantes : Lafont – Fabio, Girotto, Pallois (c), Traoré (Appiah, 82e) – Chirivella, Louza – Bamba (Blas, 89e), Moutoussamy (Coco, 82e), Simon – Coulibaly (Ndilu, 67e).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *