Le forum

Fil d’Ariane du forum – Vous êtes ici :ForumLe comptoir: L'Actu footLe Foot Pro Franchouillard: La L1 …
Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Le Foot Pro Franchouillard: La L1 et autres joyeusetés...

Chapitre foot et politique. Quand nos politiques ne voient le mal que chez les supporters. Nous sommes des méchants méchants et nous devons laisser la place aux vrais gentils du G7 qui vont faire un travail de fond pour lutter contre les inégalités.  "smileytêtequisefracassecontreunmurdebriques"ou bien"têtecraseretprisenetautentreunerangersetletrottoir", 1984.

Ligue 1 : pourquoi trois matches de la 3e journée sont reportés

Il n'y a pas beaucoup de matches de Ligue 1 ce week-end. Photo Pascal PAVANI/AFP

Montpellier - Lyon, Lille - Saint-Étienne et Nice-Marseille, trois rencontres comptant pour la troisième journée du championnat de France de football, n'auront pas lieu ce week-end mais en milieu de semaine prochaine.

 

En feuilletant votre programme TV, vous avez certainement noté qu'aucun match de Ligue 1 ne figurait au menu de la soirée de ce vendredi 23 août. Et que le match habituel du samedi après-midi, d'habitude diffusé à 17h30 sur Canal +, se trouvait remplacé par le film de guerre intitulé Le 12e homme.

Après les gilets jaunes, le G7

Pourtant, la 3e journée de championnat va bien avoir lieu ce week-end, mais elle sera amputée de trois rencontres. Et le mouvement des gilets jaunes, à l'origine de nombre de reports la saison dernière, y est totalement étranger.

En effet, il faut plutôt regarder du côté du Pays Basque et de Biarritz, où se déroule le G7, réunion des plus grandes puissances économiques mondiales.

L'impressionnant dispositif de sécurité déployé pour cet événement, pour lequel le gouvernement a fait venir éviter plus de 13 000 policiers et gendarmes afin d'éviter tout débordement, entraîne donc des répercussions sur les autres manifestations qui mobilisent des forces de l'ordre.

Trois matches à "risque"

Le ministère de l'Intérieur a donc demandé à la Ligue de Football Professionnel (LFP) de décaler les trois rencontres qui nécessitaient le plus de personnels de la police et de la gendarmerie, pour dégager des forces vives du côté de Biarritz.

C'est pourquoi Montpellier - Lyon, Nice - Marseille, et Lille - Saint-Étienne, ne se joueront pas ce week-end. Les trois rencontres ont été reprogrammées à mardi (Montpellier-Lyon à 19h) et mercredi (LOSC-ASSE à 19h, Nice-OM à 21h).

Ce qui n'arrange pas forcément les affaires de Saint-Étienne, par exemple, qui devra négocier un deuxième déplacement lors de la 4e journée, en seulement cinq jours.

Football : La justice donne raison à Luzenac qui aurait dû jouer en Ligue 2

Ce n'est pas ce sport qui est pourri. Juste une partie de ceux qui le pratique à différents niveaux, une partie de ceux qui l'encourage et surtout une grosse partie de ceux qui le dirige

Ca vient du site foot national

LFP : La décision pour Neymar et Alvaro est tombée

Les décisions et les sanctions étaient très attendues et elles sont tombées ce mercredi soir. Et finalement, la commission de discipline a rendu son verdict concernant l'affaire Neymar/Alvaro Gonzalez. Et les deux hommes s'en sortent très bien car ils n'écopent d'aucune sanction !

 
 
 

Pas de sanctions !

La commission de discipline a en effet estimé qu'elle ne disposait pas d'assez d'éléments pour sanctionner les deux joueurs. Ils n'écopent donc d'aucune sanction et pourront souffler un grand ouf après ce verdict tant attendu ! La LFP a ainsi écrit, sur son site, "Après instruction du dossier, audition des joueurs et des représentants des clubs, la Commission constate qu’elle ne dispose pas d’éléments suffisamment probants lui permettant d’établir la matérialité des faits de propos à caractère discriminatoire du joueur Alvaro GONZALEZ à l’encontre de NEYMAR JR durant la rencontre ni de NEYMAR JR à l'encontre d'Alvaro GONZALEZ. En conséquence, la Commission décide qu’il n’y a pas lieu à sanction." Nul doute, ce verdict risque de beaucoup faire parler dans le milieu du football français, alors que de grosses sanctions étaient attendus au vu de la gravité des accusations. En tout cas, au niveau sportif, c'est le PSG et l'OM qui se frottent les mains car ils pourront bénéficier de leur joueur dès le prochain match.