Un monde de scapulaire #1

Par le 19 octobre 2010 | 0 Comments »

Certains ne le savent peut-être pas, mais on joue au football en Australie. Loin des performances de l’équipe nationale, majoritairement composée d’expatriés (la A-league est paradoxalement l’un des principaux fournisseurs de l’équipe nationale néo-zélandaise), et malgré une politique de la fédération assez peu encourageante (voire à côté de la plaque), la A-league poursuit bon gré mal gré son existence dans l’ombre des sports vedettes (cricket, rugby et surtout football australien). L’une des équipes majeure de ce championnat est les Melbourne Victory. C’est probablement aussi l’équipe du monde la plus proche des Girondins.

Les Victory : plus gros palmarès de la A-league.

La A-league est encore jeune (seulement cinq saisons) mais elle compte déjà ses grandes équipes. Trois se distinguent : Adelaïde, premier champion et auteur notamment d’un parcours exceptionnel en Ligue des Champions en, Sydney, champion en titre et Melbourne Victory. Fondés en même temps que la A-league, les Victory ont déjà décroché 2 titres, disputé 3 des 5 grandes finales (on peut reparler du mode de fonctionnement de la A-league si vous voulez en savoir plus) et remporté une coupe de pré-saison (sorte de Coupe de la Ligue version Allemagne, c’est-à-dire qui se dispute avant le début de la saison). C’est également l’équipe comptant le plus grand nombre de fans dans le pays (Melbourne détient également les records d’affluence en championnat). Autant le dire, si vous cherchez un grand club australien, vous trouverez une évidence : les Melbourne Victory.

De Muscat à Hernandez, l’amour des bleus.

Comment parler de stars en Australie me direz-vous ? Pourtant, deux noms doivent vous être familiers : Kevin Muscat et Carlos Hernández.

Les fans de Dugarry se souviennent sans doute du premier. Kevin Muscat et son acte de brutalité (dixit Roger Lemerre) fut l’australien le plus célèbre de France lorsqu’il s’offrit Christophe Dugarry lors du mémorable Australie – France de 2001 qui fut tout sauf amical. Sa réputation n’est plus à faire notamment lors de son passage en Ecosse et en Angleterre. Pourtant à 37 ans, Kevin Muscat porte toujours aussi fidèlement le brassard des Victory dont il est l’une des icônes.

Autre star du club, le costaricain Carlos Hernández : celui que la France à découvert un soir de 2010 à Bollaert est le maître à jouer des Victory dont il porte le maillot depuis 2007. Elu joueur de l’année par les fans en 2009 et meilleur joueur du championnat en 2010, le costaricain est tout simplement l’une des stars du championnat.

Son but face aux bleus.

Un scapulaire marine et blanc en guise d’hommage.

Etonnant parallèle

L’image résume tout. Logo proche, maillots quasi identiques : Melbourne Victory et Girondins de Bordeaux pourraient échanger de pays, on y verrait (presque) que du feu. Alors, coïncidence, réalité historique ou inspiration girondine ?

Lorsque vous interrogez les supporters victoriens, la réponse est qu’au final, c’est un peu un mélange de tout cela. Il apparaît que lors de la création du club, Tony Ising, l’un des fondateurs s’est fortement inspiré des Girondins dont il est un fan. L’avantage est que marine et blanc sont les couleurs historiques de Melbourne alors que le V (et non scapulaire) a déjà été porté par plusieurs équipes de l’état de Victoria (surtout de football australien) par le passé comme symbole de l’état (en même temps V = Victoria). Ising a donc su profiter de son arrivée à Melbourne pour bâtir un club lui permettant de rendre un hommage appuyé à l’un des clubs qu’il aime, les girondins.

Ou comment un fondateur fan, des couleurs locales similaires et une réalité historique, font de Melbourne et Bordeaux parfaits cousins.

La semaine prochaine, nous partirons en Amérique Latine.

Besoin de précisions, des conseils de destinations futures ? Venez les donner sur le forum.

100% sans pub !

100% Girondingue, c'est facile ! 100% sans pub : nous avons besoin de votre soutien !

Prochain match

Samedi 21 Octobre 2017 – 20h00
Ligue 1 : 10ème journée
Amiens Bordeaux

Dernier match

Dimanche 15 Octobre 2017 – 15h00
Ligue 1 : 9ème journée

1 – 1

Bordeaux Nantes
Classement

Utilisateurs en ligne