OL-FCGB 3-3 : EPIQUE !

Par le 21 août 2017 | 0 Comments »
OL-FCGB 3-3 : EPIQUE !

Match totalement fou, des buts superbes, des rebondissements, du suspense, avec en prime, de belles grimaces gonales : on en redemande !

Quoiqu’il en soit, malgré une prestation inégale et décousue, les Girondins ont su trouver de grosses ressources morales pour une impossible remontada.
D’emblée, les Marines-et-blancs, bien plus en jambes que lors des derniers matches, assiègent la défense, pressant haut, mais de manière stérile.
Sur une mauvaise passe de Vada, Nabil Fekir réalise un improbable lob de plus de 50 mètres (1-0, 10ème). On pourra regretter le placement avancé de Costil (pourtant pas si illogique), il n’empêche, sans la vista, la précision et l’exploit du capitaine Lyonnais, il n’y a jamais but.

Les Bordelais marquent le coup et reculent, subitement fébriles et peu rassurants.
C’est très logiquement que Tete double la mise, sur coup de pied arrêté, au coeur d’une défense spectatrice. Nous en sommes à la 23ème minute et Lyon mène 2-0 quasiment sans n’avoir rien démontré, collectivement.

Fort heureusement pour les visiteurs, dans ce genre de match, il faut toujours un tournant qui s’avèrera décisif.
C’est le milieu Darder qui s’y colle, avec une prise de kung-fu sur Toulalan. Deuxième biscotte en trois minutes, expulsion logique. Lyon jouera quasiment une heure à 10 contre 11. Au-delà de la faute individuelle, c’est surtout le “trop d’impact” rhodanien qui en est la raison. D’ailleurs, trois minutes plus tard, Traoré aurait pu logiquement suivre son coéquipier au vestiaire, suite à un gros tacle sur Malcom.

Désorganisée, l’équipe locale recule et encaisse logiquement un but, suite à un coup-franc (2-1, Malcom, 41ème).
Dans la foulée, Genesio sort l’offensif Mariano pour Ferri. C’est un nouveau match qui commence.

Seconde période, au tour de l’OL d’être fébrile, subissant les vagues Girondines, pourtant loin d’être pressantes.
… Et comme c’est souvent le cas, celui qui pousse stérilement se retrouve exposé. Ainsi sur une incursion, Tete obtient un coup franc, face au but.
On pourra de nouveau s’interroger sur le placement de Costil, la frappe sèche de Traoré est quasiment parfaite (3-1 , 75ème). 
A un quart d’heure de la fin, les carottes semblent cuites.

Gourvennec continue de pousser ses troupes, tandis que l’OL semble gérer.
Pourtant, après deux alertes par Sankharé, Lerager parvient à réduire le score, au terme d’un centre de Pellenard (3-2, 88ème).
Un peu tard, sommes-nous nombreux à penser, sans doute …

Mais deux minutes plus tard, Malcom obtient l’égalisation d’un maître-tir, sur une remise de Kamano (3-3, 90ème).
Egalisation finalement méritée, sur l’ensemble de la rencontre.

Individuellement, on retiendra les points positifs : Malcom, en très grande forme, Lerager et Sankharé, imposants au milieu.
Par contre, Costil, Toulalan, Vada (sur sa demie-heure jouée) et Mendy ont déçu.
Idem pour Pellenard, Kamano, Cafù ou Laborde, relativement discrets.
Mais au delà de l’individuel, c’est surtout le collectif qu’il faut retenir. Les Bordelais ont connu de sales moments, ont reculé, mais n’ont jamais renoncé.
Et celà, après l’humiliation de Videoton et la déception angevine, c’est déjà une belle amélioration.
A eux de confirmer ce renouveau, dès samedi prochain, pour la réception des Troyens.

100% sans pub !

100% Girondingue, c'est facile ! 100% sans pub : nous avons besoin de votre soutien !

Prochain match

Mardi 12 Décembre 2017 – 18h45
Coupe de la Ligue – 1/8ème de finale
Toulouse Bordeaux

Dernier match

Vendredi 08 Décembre 2017 – 20h45
Ligue 1 : 17ème journée

0 – 3

Bordeaux Strasbourg
Classement

Utilisateurs en ligne