La bouillie et la réaction

Par le 27 novembre 2016 | 0 Comments »
La bouillie et la réaction

Quelle fût longue à venir, cette victoire.
Inespérée même, pour ne pas dire miraculeuse … 
Menés et impuissants, les Girondins ont su trouver d’impossibles ressources morales pour arracher une victoire, longtemps promise aux visiteurs.

Comme d’habitude face aux présumées équipes “plus faibles”, les Bordelais ont présenté une bouillie de football.
L’organisation Dijonaise, en 5-3-2 a parfaitement su contenir et endiguer les vaguelettes offensives des Marines-et-Blancs. 
Jeu lent, imprécis, solutions individuelles, impossibilités de varier son jeu : on a eu droit à tout, ce samedi soir. Avec en prime, un petit revival des errances collectives digne des meilleures Sagnolades. Latéralité ? profondeur ? jeu court ? Rien n’y fait, la première période se termine à 0-1, sur un superbe coup franc visiteur. Bronca dans le stade, tête basse, gueule des mauvais jours …

Passé la soufflante bretonne d’usage, la seconde période reprend avec un peu plus de vie (d’envie ?). C’est donc assez logiquement que Rolan transforme en but un joli mouvement collectif. Enfin.
Dijon recule, fatigué par un système défensif ultra-exigeant. Des espaces se crééent … mais sur un contre, Diony trompe deux défenseurs bordelais et sert idéalement Tavarès. 1-2, tout est à refaire.

S’en suit la période tragique des Bordelais, visiblement marqués par ce second but.
Le collectif disparaît, on ne se trouve plus, on n’avance plus. La balle fait peur, même les plus simples des passes sont ratées : Bordeaux ne répond plus.
Sans réaction, on erre, on joue à reculons.
Gourvennec tente le tout pour le tout, avec des changements … qui ne changent pas grand chose.
Au contraire même, puisque Prior nous sauve -à deux reprises- du troisième but fatal

Finalement, c’est l’usure et le mental qui viendront à bout des Dijonnais, vaillants, humbles et combatifs …  mais n’ayant pas su tuer le match.
Sur un corner, d’abord. Kamano s’arrache pour tromper le gardien adverse. 2-2 … à la 88ème, il était temps.
… Et à la 93ème, le même Kamano oublié, suite à un rush de Menèz passant en revue la défense rouge. 3-2, inespéré, juste impensable cinq minutes auparavant.

Seule la victoire est belle mais elle ne fera pas oublier la très moyenne prestation des Girondins, qui ne l’emportent qu’à l’usure.
Victoire, à la “Guingampaise”, j’suis tenté de dire, d’autant plus qu’elle vient contrebalancer la frustration du match précédent.
Espérons surtout qu’elle servira le mental du groupe, visiblement fragile dès lors qu’il doit assumer le jeu.

A l’individuel, bilan contrasté car en dehors de Kamano irréprochable, voire Ménèz et Prior qui ont su se montrer décisifs, les défaillances, erreur de jugement, mauvais choix étaient légion. Le milieu pose clairement souci, notamment avec Toulalan dans un rôle de sentinelle inutile. Autant je pense qu’il pourra apporter un plus, face à des équipes faisant le jeu, autant là … il n’a servi à rien. Pallois est retombé dans ses travers, avec ses longues balles filées à l’adversaire. Lewczuk a eu beaucoup de mal à suivre/subir la pression constante des attaquants Bouguignons. Nos latéraux se sont systématiquement enfermés dans la nasse du 5-3-2 Dijonnais. Plasil et Vada incapables de construire, Ounas, Malcom et Rolan, bof bof bof, avec un manque cruel de point d’appui que l’Uruguayen n’est pas en mesure d’être, même s’il a marqué son quatrième but de la saison.

Bref, ce soir, nous sommes à la sixième place, à un seul petit point du quatrième.
Comptablement parlant, c’est donc une belle opération.
Mentalement, ça fait du bien, ne serait-ce que pour remercier les (de plus en plus) rares supporteurs d’être venus (et restés !).
Par contre, footballistiquement, qu’est-ce que c’est moche !
Certes, il faut relativiser mais pour être honnête, nous sommes bien loin des espoirs et des promesses suscités par l’arrivée du coach breton.

100% sans pub !

100% Girondingue, c'est facile ! 100% sans pub : nous avons besoin de votre soutien !

Prochain match

Samedi 21 Octobre 2017 – 20h00
Ligue 1 : 10ème journée
Amiens Bordeaux

Dernier match

Dimanche 15 Octobre 2017 – 15h00
Ligue 1 : 9ème journée

1 – 1

Bordeaux Nantes
Classement

Utilisateurs en ligne