FCGB-OGCN 0-1 : GROS COUP DE FROID

Par le 29 octobre 2018 | 0 Comments »
FCGB-OGCN 0-1 : GROS COUP DE FROID

Et hop, une petite semaine et revoilà les Girondins en plein doute …
Semaine fatale qui les aura vu successivement céder à Montpellier, Saint Pétersbourg et face à Nice. On pourra souligner le manque de bol, les occasions ratées, les poteaux ou les décisions arbitrales contestables. C’est exact.
Mais pas seulement.
Le mal semble plus profond.

Sur le match d’hier, le tandem Ricardo-Bedouet doit probablement être le seul à miser sur la présence de Briand en pointe, alors que Cornelius est sur le banc. Autre erreur conséquente, pourquoi maintenir aussi longtemps le même schéma au milieu, inutile face un dispositif parfaitement en place ? Bref, quoiqu’il en soit. Il aura fallu une heure aux locaux, pour commencer le match. Sauf que les visiteurs avaient déjà plié l’affaire sur leur seule occasion du match (contre parfaitement mené et ponctué par un but de Cyprien, 54ème).

Avant cela, ce fût le festival des errements, des passes ratées ou à contre-sens. Sankharé partout et surtout nulle part, Otavio trop bas et nos forces habituelles (les ailes) isolées, sans espace  et mal alimentées. Dante a passé une première heure tranquille, avec un nouveau doudou nommé Jérémy-Briand. De plus, le 11 niçois, jadis réputé pour son caractère, a plutôt excellé dans la comédie, comme subitement Balotellisé.
C’était Halloween avant l’heure, avec 11 zombies en short. 

La seconde partie de la rencontre est plus intéressante, avec l’entrée de Cornelius et la sortie de Sankharé.
Lerager a trouvé le poteau. Les Girondins ont poussé, multipliant les situations chaudes sur le but de Benitez.
Hélas, réaction trop tardive, surtout face à des Aiglons en quête de points et bien souvent mal récompensés cette saison (cf. leur dernier match contre un OM opportuniste). Bordeaux redevient muet (1 but en 3 matches) et Nice s’est cramponné à son inespérée victoire  …

Bref, face à une équipe qu’ils ne savent pas jouer, les Marines-et-Blancs se sont enferrés et sont retombés dans leur travers. 
Les erreurs d’arbitrage, les poteaux et les parades des gardiens adverses n’y sont pour rien. 

Ainsi, cette semaine de contre-performances resitue notre saison : ventre-mouesque, avec en prime, une triste figuration européenne …
Vivement une réaction …

100% sans pub !

100% Girondingue, c'est facile ! 100% sans pub : nous avons besoin de votre soutien !

Prochain match

Samedi 24 novembre 2018 – 20h00
Ligue 1 – 14ème journée
Dijon Bordeaux

Dernier match

Dimanche 11 novembre 2018 – 15h00
Ligue 1 : 13ème journée

0 – 0

Bordeaux Caen
Classement