FCBG – CAEN 0-0, BIS REPETITA

Par le 27 septembre 2016 | 0 Comments »
FCBG  – CAEN 0-0, BIS REPETITA

Le samedi au Lac, on prend (presque) les mêmes et on recommence !
Quasi copié-collé de la configuration précédente, où un Bordeaux inoffensif et stérile se retrouve sans solution face à une équipe clairement défensive.
Légère variante, cette fois-ci, après la posture “hérissonne” angevine, voici la soupe compacte normande, avec ses 10 joueurs de champ regroupés en 20 mètres max. Pauvre football …
Non-spectacle affligeant, pelouse indigne, joueurs émoussés et sans inspiration … Les Marines-et-Blancs continuent d’enchaîner le Grand Insipide à domicile, après des performances convaincantes à l’extérieur. A choisir, on préférerait peut-être l’inverse …

Sur le déroulé du match, vraiment pas grand chose à dire, si ce n’est une première période “d’observation distante”, une reprise molle et enfin, un léger coup d’accélérateur à partir de l’heure de jeu. Le tout dans la stérilité digne de nos plus belles purges passées. La densité des 11 défenseurs Caennais annihilant systématiquement le jeu court des Bordelais.
Milieu trop bas, système de jeu orphelin d’un Toulalan capable de distribuer de loin, relance inexistante et attaque hémiplègique … on pourrait jouer ainsi des heures durant, sans jamais marquer.
Et pour ajouter au spleen local, notre vieil ami Vercoutre sort LA parade qui sauve son équipe dans les dernières minutes … Vraie soirée maussade, quoi.

Côté joueurs, on notera encore Carrasso et Sabaly au top. Lewczuk de plus en plus à l’aise dans la défense. Malcom s’est bien battu mais n’a jamais pu/su rentrer dans la forêt normande. Ménez a montré des choses intéressantes mais souvent trop isolé, il a finit par disparaître. Pallois (hors relances en touche) et Ounas ont fait moins pire que contre Angers, c’est donc déjà mieux. Laborde puis Kiese Thelin insuffisants, trop seuls, trop  loin, trop battus. Après une brillantissime prestation Messine , le milieu Plasil-Sertic  a sombré dans le médiocre. Le Tchèque, ayant plus de déchets qu’à l’habitude, n’a jamais su se positionner aux côtés d’un Sertic, retombé dans ses travers des saisons dernières (trop bas, ralentisseur, timoré, imprécis vers l’avant). Touré n’a pas non plus su trouver de solutions. Dommage, accessoirement, il était aussi là pour cela.
Après, dans la phase sombre du ballon rond, on retrouve l’habituel Contento, inexistant et à l’apport offensif seulement théorique. Sur certains aspects, les relances de Pallois, les gesticulations de Plasil ou le duels perdus de Laborde ont également leur place parmi les nombreux points négatifs de la soirée.

Bref, soirée à oublier mais qu’il faudra vraiment analyser pour s’éviter de nouvelles désillusions.
Fort heureusement, le prochain rendez-vous (au Parc) va vite nous faire passer à autre chose …

100% sans pub !

100% Girondingue, c'est facile ! 100% sans pub : nous avons besoin de votre soutien !

Prochain match

Samedi 8 Juillet 2017 - 18h30
Amical

Niort Bordeaux

Dernier match

Samedi 20 Mai 2017 - 21h00
Ligue 1 : 38ème journée

1 - 1

Lorient Bordeaux
Classement

Utilisateurs en ligne